Alexandra Caron est une artiste en danse contemporaine basée à Montréal. Depuis la fin de ses études à l’École de danse contemporaine de Montréal en 2018, elle est membre du Projet Héritage de la Fondation de danse Margie Gillis. Elle chorégraphie son premier solo Abyssale solitude en 2021 qui a été présenté à Tangente et au festival Vue sur la relève. En tant qu’artiste indépendante, Alexandra priorise les rencontres collaboratives riches, poreuses et organiques. Elle participe à certains projets de Lumière Noire, le collectif Feux Follettes, le pianiste Zach Éli, la photographe Muriel Oe et la compagnie de médiation culturelle Ample Man Danse.

Soucieuse de transmission et de partage, Alexandra enseigne aussi la danse auprès de plusieurs âges, notamment : danse contemporaine ado-adulte, danse créative, danse parent-enfant et danse mère-bébé. Elle est convaincue que le mouvement est une source inépuisable de possibilités et qu’essayer cette pratique, peu importe l’âge, c’est se découvrir autrement et faire honneur à ses sensations.